lundi, mai 04, 2015

Posted by Johann On lundi, mai 04, 2015
Cela fait quelques temps que je parcours les forums et autres sites communautaires à la recherche de figurines plus ou moins rare.

En faisant cela, j'ai vu passer pas mal d'annonce de figurines peintes. Normal pour de l'occasion. Elles sont plus ou moins bien peintes. A chaque fois, pour ma part, je les décape pour en faire une nouvelle peinture.

Mon sujet tourne autour de l'évaluation que se fait un peintre de ses propres réalisations. Je vois certains annoncer des figurines à un prix important avec une qualité jugée très bonne... ce qui, de mon point de vue, semble surévaluée. Et ça me fait mal pour eux car ces personnes pensent être douées ou de bons peintres alors que non.

Pourquoi l'auto-évaluation est faussée ? 

  • D'une part, certains confondent temps et qualités. Ce n'est pas parce qu'on passe 20h sur une figurine qu'elle en vaut le temps passé dessus. Quand je revois certaines de mes figurines où j'ai passé ce temps là, et bien je pense qu'aujourd'hui, faire beaucoup mieux en beaucoup moins de temps. Donc mon évaluation que j'aurai pu faire à l'époque, serait (... voire est) tout autre aujourd'hui !
  • D'autre part, les peintres veulent rendre "rentable" leur peinture. C'est une gageure pour la plupart d'entre eux. Pour se permettre de rentabiliser une activité, il faut en être un professionnel, avoir industrialisé son process, et s'être créé une expérience éprouvée par ses pairs. Et quand je dis "pairs", ce sont des personnes aptes à évaluer votre travail.
  • Autre point qui peut fausser l'évaluation : ce que j'appelle les fans ! "Wahou ! C'est trop bien ce que tu fais !" ou "Oh là, là ! Mais t'es un artiste ! Pourquoi tu fais pas ça comme métier ?" sont des phrases qui font perdre la tête à plus d'un. C'est vrai que cela se révèle flatteur et permet de garder le moral quand on passe une période assez difficile dans notre hooby. Qui n'a pas pesté après son pinceau ou après un accident de peinture... ?

Tout ça peut finir par mettre un film devant les yeux et rendre caduc toute évaluation de son travail.

La question qui se pose maintenant : comment évaluer son travail ?

  • La première piste a été citée plus haut : l'évaluation par ses pairs ! Autrement dit, par des peintres, de préférence par ceux que vous jugez meilleurs que vous. C'est déjà une preuve d'humilité que d'accepter que dans votre entourage, des gens soient meilleurs que vous.
  • Prendre des cours. En général, le professeur est à même d'évaluer votre travail et surtout, de vous faire progresser.
  • Troisième piste, la plus probante : participer à des concours ! Le jugement est parfois dur mais pourra confirmer ou non votre évaluation.

Je suis passé par ces étapes et je peux dire que cela m'a beaucoup aidé à progresser et à mieux évaluer mon travail. J'ai encore beaucoup de progrès à faire cependant.

Pour conclure, sachez vous remettre en question pour mieux progresser, partagez votre passion, acceptez la critique, même négative, surtout lorsqu'elle est constructive. Rien n'est jamais acquis et l'expérience, la répétition, l’innovation seront les clés de vos prochaines réalisations.

"May the 4th be with you !"

Réactions :

4 commentaires :

  1. C'est un bon post.
    Cela fait réfléchir.
    B.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce retour. J'espère que cela aidera certains.

      Supprimer
  2. cool a lire.
    pourrais tu nous dire également où prendre des cours ?
    comment choisir son aérographe? et quelles précautions doit on prendre avec celui-ci pour le travail sur figurines?
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les cours, je conseille Vladd (http://vladd-painting.blogspot.fr/). Très bonne qualité de cours et adapté au besoin de l'élève.
      Pour le choix de l'aérographe, moi, je suis fan de l'infinity. Il est utilisé par de grands peintres.
      Pour les précautions... difficile de faire ça en commentaire... je pense qu'un jour je ferais un article dessus.

      Supprimer