mardi, février 09, 2016

Posted by Johann On mardi, février 09, 2016
Faisons une comparaison sur un "avant/après" de l'armure.
Let us make a comparison on a "before / later" on the armor.

Mon objectif ici est de montrer que l'aérographe, c'est bien, mais ça ne fait pas tout. Ce qui va rendre "vivant" une figurine, c'est l'apport intelligent d'imperfection, une construction de la déstructuration.
My objectif is to show you that airbrush is good but does not make everything. To make your miniature alive, you have to be smart in imprefection, build your disintegration.


Le pinceau devient alors l'instrument indispensable pour cette activité. Dans le cas présent, je suis venu renforcer les éclats sur les arêtes, en les dégradant, partant d'un gris bleu clair puis en prenant des pointes de blanc.
The brush becomes your main tool for this. In this case, I strengthened the brightness on edges. I made color gradients from light blue grey to white with pure white dot.

Pour accentuer le tout, j'ai rajouté des bandes. Pour cela, j'ai utilisé du liquide de masquage, appliqué avec de la mousse d'emballage pour lui donner un côté aléatoire. Une fois le liquide de masquage sec, je suis venu peindre les bandes avec un mélange plus foncé que l'armure afin d’augmenter les contrastes et la force des éclats. Bien évidemment, les bandes ont été dégradés. Ensuite, une fois le tout bien sec, avec un coton tige, j'ai frotté légèrement afin de supprimer les morceaux de liquide de masquage (qui n'est plus liquide à ce moment là). Tada !
To stress all, I added strips. I used liquid mask, with packaging foam for random effects. When liquid mask dried, I painted the strips with a darker color of the armor. I did it to increase contrasts. Obviously, the strips have been degraded. When the color dried, I uesd a cotton bud to remove the dried liquid mask. Tada !



Une fois que tout ça est fait, on peut venir faire les éclats dit de "battle damages", ou en français, dommages de combat. Toujours au pinceau, je vais faire des traces au gris bleu clair un peu partout, de manière irrégulière, des traits, des demi-cercles, des traits informes mais en gardant à l'esprit que c'est pas parti basse qui prend la lumière et pas le dessus. Ensuite, une tâche de mélange très foncé pour créer le trou de l'impact et le tour est joué.
When everything is done, flashes can be added as battle damages. Always with my brush, I made lots of marks with light blue grey, erratically, lines, semi-circular, formless curves but I kept in mind that only low parts get the light, not upper parts. Then, I put a dark color to create the hole, and that's it!



Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire