mercredi, décembre 09, 2015

Posted by Johann On mercredi, décembre 09, 2015
Cet article fait suite à celui-ci : Étude couleurs.

Dans ce nouvel article, je souhaiterais parler un peu de terminologie avec vous.

Saturée, désaturée, vive, pastel, chaude, froide, contrastée.... que de termes qualificatifs pour les couleurs, souvent utilisé par les peintres, souvent incompris par les novices.

Commençons par le cercle chromatique



Ce cercle permet de voir l'impact des mélanges des couleurs primaires entre elles (deux à deux) en variation de pourcentage de l'une ou l'autre. Il est représenté par le cercle moyen de cette image.
Ensuite, viennent les variations de lumière. Plus on va au centre, plus on rajoute de blanc, plus on va vers l'extérieur, plus on rajoute de gris sombre (noir dans le cas extrême visible sur le cercle suivant).


Couleurs chaudes et froides :


Les couleurs chaudes vont du jaune au rouge-violet sur le cercle chromatique, c'est-à-dire : jaune, jaune-orangé, orangé, rouge-orangé, rouge, rouge-violet.
Cependant, à cause du phénomène d'interaction des couleurs, une teinte comme le rouge-violet peut paraître plus chaude si elle est placée à côté d'une couleur froide, comme un vert, ou plus froide si elle est placée à côté d'une couleur chaude, comme un orangé.
Les couleurs froides vont du bleu-violet au jaune-vert sur le cercle chromatique, c'est-à-dire : bleu-violet, bleu, bleu-vert, vert, jaune-vert.
Cependant, à cause du phénomène d'interaction des couleurs, une teinte comme le jaune-vert peut paraître plus froide si elle est placée à côté d'une couleur chaude, comme un rouge, ou plus chaude si elle est placée à côté d'une couleur froide, comme un bleu.

Couleurs saturées et désaturées (ou insaturées) 


Une couleur saturée, par définition, est une teintes pure ne contenant en principe ni blanc, ni noir, ni gris, ni couleur complémentaire. Mais il se trouve dans la réalité que des couleurs sont dites saturées si on ne peut pas l'obtenir directement avec une forte intensité initiale. 

Une couleur désaturée (ou insaturée) est une teinte contenant plus ou moins de gris (plus blanc ou plus noir). Les couleurs pastels sont donc, de-facto, des couleurs désaturées.

Concrètement, qu'est-ce que ça donne sur une figurine ?

Voici un exemple sur une figurine Scalegame, Sihlas (jeu Fallen Frontiers). Prêter attention à la peau. Nous avons un jeu de couleurs chaudes/froides et un jeu de couleurs saturées/désaturées : marron rouge et gris vert.
  • Cette combinaison est augmentée avec le contraste des aspérités (pointes) de la peau en noir (dégradées avec un gris).
  • Toujours pour augmenter la lecture, le peintre a choisi un pantalon saturé pour contraster avec la peau désaturée. 
  • Et pour assurer la visibilité du visage, il a joué sur le contraste sombre/lumière en mettant les lumières les plus fortes sur le visage.
Au final, c'est un jeu de variation que vous devez opérer sur votre figurine, toujours en jouant sur les parités : sombre/claire et saturé/désaturé. 

Mais pour que cela marche bien visuellement, il va falloir prendre en compte un paramètre supplémentaire : la complémentarité des couleurs. Ce sera l'objet d'un nouvel article !


Améliorez votre peinture avec Chestnut Ink !

Sources :
Peinture Laurentide : Vocabulaire de la couleur 

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire