jeudi, juillet 30, 2015

Posted by Johann On jeudi, juillet 30, 2015
Pour la reprise après congés, je m'attaque à la figurine d'Origen : Sacrifice.
After vacations, I start the Origen miniature : Sacrifice

J'avais fait il y a quelques temps une revue sur cette figurine un peu hors norme.
I had made some times ago a review on this exceptional miniature.

Pour commencer, j'ai fait un travail à l'aérographe pour faire la peau, un mélange de couleur chair (PA Air), magenta (PA Game Air), caol black (Privaterr Press), et blanc (PA Air).
J'essaie dans l'exercice de faire apparaitre les nuances de peau variées, en gardant à l'esprit le fait que l'arme allait être devant ainsi qu'une partie du vêtement.
To start off, I began with my airbrush to do the skin, a mixte of flesh color (PA Air), magenta (PA Game Air), caol black (Privaterr Press), and white (PA Air).
I try in this exercice to make variation on the skin, keeping in mind that the weapon will be in front of, as well as a part of the cloth. 


Ensuite, je prends mon pinceau. Je fais les tatouages en prenant du coal black mélangé avec de la chair et un peu de noir. Je rajoute du blanc pour les éclaircissements. Je dessine une croix sur le flanc gauche et des roses sur le flanc droit (tatouage partiel). Je dessine aussi deux larmes sur la joue droite.
Then I take my brush. I do the tattoos with coal black mixed with flesh and a bit of black. I add white for highlightings. I draw a cross on the left side and roses on the right side (partial tattoo). I also draw two tears on the right cheek.



Pour les cheveux, je commence par une base en rouge noir, éclaircies avec du magenta et un peu de sable clair.
For the hair, I start with a black red base, highlighted with magenta and a bit of light sand.


J'espère que vous appréciez.
I hope you like.



vendredi, juillet 24, 2015

Posted by Frédéric Raoul On vendredi, juillet 24, 2015

Salut à tous, aujourd’hui j'inaugure une série d'articles dédiés à la réalisation d'un thême fondamental de la fantasy: Bag End, le trou de hobbit de Bilbo. Ce décor mettra en valeur la magnifique figurine éditée par FeR dont je vous reparlerai bientôt. Celui-ci demande pas mal de travail, alors à vos cutters !

Commençons par dégrossir, ça peut pas faire de mal pour la plage.
A cette étape, je pars d’un cube en bois que je couvre grossièrement de 4 plaques de carte plastique de 1mm. La zone frontale reste carrée et le fond est deux fois plus haut pour avoir de belles proportions. A ce stade il n’est pas très important de connaître les limites exactes du décor, l’important est d’avoir déjà tous les côtés de définis.
A l’aide de balsa et de green stuff je construis grossièrement les parois du décor.
L’encadrement de la porte est déjà découpé. Je fais bien attention à ce que le bord du décor passe encore une fois aux 2/3 de la porte. Sinon c’est moche.

OK, maintenant essayons de définir les volumes avec plus de précision.
Je commence par renforcer les murs déjà posés en remplissant tous les vides avec du milliput. Je construis également une masse grossière dans l’encadrement de la porte.
L’escalier commence à prendre forme. J’ai commencé par une structure en  balsa, que je recouvre de plaque plastique pour que ce soit bien propre et régulier. Enfin le tout est recouvert de « dalles » faites du fameux mélange fimo / milliput. Je vous invite à suivre l’excellent tuto de Julien Casses pour savoir comment obtenir ce matériau.
A ce stade les principaux volumes sont là. Il est très important que tout soit bien rigide, droit et solide pour pouvoir continuer sereinement.

L’escalier est terminé ; Je coupe tout ce qui dépasse sur le côté et comble au green stuff pour avoir un joli rebord.
Le mur de la façade est recouvert d’une fiche couche de green stuff. Je la texture en attendant que le green stuff soit déjà réticulé en tapotant dessus avec un cure-dent.
Dans le même style, je construis un petit muret au dessus de l’escalier (oui on voit rien sur la photo). Les pierres sont définies au scalpel et a l’aiguille puis texturées.

Finalement je creuse l’autre mur. Il prenait trop de place et cachait la figurine. Il ne faut jamais hésité à tailler dans le lard si on sent que l’on ne part pas bien.

Qu'est ce qu'une maison de Hobbit sans sa porte ronde? Ça aurait autant de sens qu'un Space Marine sans bolter!
De loin l’élément le plus technique… gloups !

Je commence par découper la porte dans une carte plastique de 1 mm. Les planches sont dessinées puis gravées, l’ensemble est texturé avec un aspect de bois.
A l’aide de boudins de green stuff appliqués puis aplanis je construis mes ferrures. C’est pas top régulier mais on fera avec. On va dire que c’est de l’artisanat ;)

Avant de coller la porte, je sous couche l’arrière et le fond de l’embrasure en noir. J’assemble le tout légèrement ouvert.
A l’aide de balsa je construis les planchettes qui sous-tendent la pelouse au dessus de la maison ;
A l’aide de carte plastique, je construis des poutres que je texture et qui me servent à faire les autres éléments de boiserie.

L’avantage de l’un et l’autre ? Le balsa est déjà débité en poutres, planchettes etc facile d’utilisation pour un travail régulier. La carte plastique, non fibreuse est plus pratique pour des éléments en bois de formes plus tarabiscotées.

Il est temps de s'attaquer à la pelouse. Gargl, une pelouse du Chaos! Heu nan juste une pelouse, mais je vais quand même sortir un outil de guerrier: la pince d'électronicien!

Sur une base généreuse de green stuff, je viens avec ma pince tirer des petites mèches de green stuff, l'une après l'autre, pendant des heures... Bonjour la tendinite!

Bon ce qui est bien c'est que cela finit mon décor, juste quelques petits détails que je vous présenterai plus en détail en peinture. Pour déconner, je finis sur un angle improbable:
Ha si j'allais oublier, vous croyez que c'était facile? Si vous voulez un décor propre il vos faut encore combler au milliput tous les creux que vous pourrez avoir sur les côtés, puis tout poncer...

poncer...

poncer...

poncer...

encore un peu.

Allez ça devrait suffire .)
Posted by Johann On vendredi, juillet 24, 2015
Fin mai, je postais un article sur le "Gros Thomas" sous l'inspiration du travail de Jon lors de son stage qui a eu beaucoup de succès parmi ses élèves.

Bref, j'ai continué un peu le bougre à la tronche hors norme... et je dois dire que même si son visage est disgracieux, le travail dessus est d'une facilité déconcertante. Le pinceau, les jus, tout se place facilement sans contrainte. Un vrai régal.

J'ai repris l'épaulette car le gris initial ne me convenait plus et ne s'harmonisait pas avec le reste. Donc je suis passé par des couleurs marron violacé (Scale75 - Red Leather et Indian Shadow) en gardant le travail de dégradé effectué à l'aérographe.

Ensuite j'ai repris les parties métalliques jaune à la PA (jaune camo japonais).


Pour les cuirs (calot et chemise), j'ai repris par jus successifs et variés, laissant place à pas mal de fantaisies, en mettant une bonne partie de l'ensemble des shades de la gamme GW.

J'ai opté, après une longue hésitation, pour des cheveux gris blanchâtre, pour la fourrure, un marron orange.

J'ai dessiné aussi des veines sur la peau :
  • un premier dessin avec le shade GW - Carroburg Crimson
  • un deuxième passage pour dessiner les parties plus bleuté avec le shade GW - Drakenhof Nightshade
  • ensuite, j'appuie les dessins avec un léger trait blanc sur le dessus des veines pour une légère accroche de lumière.
Il me reste à faire des photos sur le socle.

mercredi, juillet 22, 2015

Posted by fig78 On mercredi, juillet 22, 2015
Et hop, ma premier fig Cadwallon est desormais finie..

Bien sur il y aurait toujours et encore a ameliorer, mais je suis content du resultat.
C'est la premiere fois que je fais vraiment du decors de ville.... difficile mais gratifiant.

Sinon Isabeau est une super fig, je vous la conseille, j'ai pris un grand plaisir a la faire



"je t ai vu !!!!"




Belle fesses !

a petit zoom sur les détails dans le fond ;)


mardi, juillet 21, 2015

Posted by Johann On mardi, juillet 21, 2015
Au détour de mes congés, alors que j'allais visiter un château médiéval, je suis tombé sur ce qu'on peut appeler communément une perle.


Château de Bonaguil

En arrivant à Bonaguil pour visiter ce superbe château, une des dernières forteresses médiévales construite en France, je suis tombé sur ce musée : Musée d'Histoire et Figurines



Dès votre arrivée, vous avez le droit à un accueil chaleureux, et grâce à Olivier, le maître des lieux, vous allez découvrir une nouvelle façon de visiter l'histoire.





Dans une ancienne école réhabilitée en musée, Olivier vous invite à découvrir une vision de l'histoire à travers un outil magnifique qu'est la figurine.  On y découvrira des reconstitutions comme une bataille entre les anglais et les français sur la période de la guerre de 100 ans. Ma fille a tenu à y jouer une place particulière.


En garde, manant !
Pour tous les fans comme moi de la figurine, vous trouverez dans ce musée un vrai concept culturelle, un projet qui met à la fois la figurine et l'histoire en avant.






Je n'ai eu qu'une hâte en sortant de ce musée, c'était de reprendre mes pinceaux ! Malheureusement, je n'avais pas mon matos avec moi...

A tous nos amis de la région, n'hésitez pas à prendre votre moyen de transport favoris (voiture/moto/autre) et allez y jeter un œil (le bon...).




Rejoignez les aussi sur Facebook !




lundi, juillet 20, 2015

Posted by Frédéric Raoul On lundi, juillet 20, 2015
Salut à tous,

Pour inaugurer mon arrivée sur le blog, je vous propose un tuto d'une vieillerie, les nouveautés ça viendra quand vous serez sage ;)

Aujourd'hui donc amusons nous avec l'Histoire.
L'objectif est de reproduire la célèbre fresque du palais de Darius à Suse.

Ici:

On va également tenter d'obtenir une couleur un peu plus royale.

Là:

C'est beau hein? Vous pouvez voir tout ça au Louvre, c'est bien pratique;

Commençons par imprimer notre photo à l'échelle et à la coller sur un morceau de carte plastique de 1mm d'épaisseur:

J'espère que l'échelle est bonne, de toute manière c'est trop tard.

On recouvre ensuite notre dessin de fines plaques de green stuff que l'on laisse polymériser un peu, puis retravailler.  J'ai fonctionné par de nombreuses petites étapes successives:
L'objectif est de reproduire chaque détail de manière fidèle, et exactement aux bonnes proportions.

Après une dizaine de séance voici la comparaison:
Çà le fait non? Et pour ça aucune connaissance en sculpture n'est nécessaire!

Je viens ensuite peindre le décor en respectant la répartition des couleurs mais en cherchant à en retrouver la fraîcheur d'origine:
J'en profite pour faire le dallage du sol. OK pour ça j'ai improvisé dans les tons sables, qui me paraissaient harmonieux avec le reste.

Hop je colle mon petit bonhomme dessus:
Vous noterez les petits détails de mise en scène au passage: Le lion a l'air d'accompagner Darius, d'être son animal favori. Le doigt pointé sort du décor pour marquer l'autorité et la découpe du décor accompagne ce geste royal.

J'espère que ce petit tuto vous sera utile pour reproduire des décors complexes réalistes et bonne soirée à tous!




jeudi, juillet 02, 2015

Posted by Johann On jeudi, juillet 02, 2015
Petit bilan avant les vacances d'été... oulà, que de projets en cours... alors, si je liste tout ça, ça donne...

Figurines concours :
  • Gros Thomas : bien avancé, je devrais finir avant la fin de l'été
  • Sacrifice (Origen) : peau bien entamée, challenge compliqué pour la fin de l'été
  • Tarko (Scale75) : bien avancé, il devrait être prêt pour le SMC
  • ??? (Scale75) : projet démarré pour Montrouge 2016... surprise.

Figurines plaisirs :
  • Ghorgor Bey (Ilyad) : bien avancé... socle à réfléchir... pleins de détails à faire !


Figurines d'armée :
  • Nasier (Wrath of Kings) : commencé mais manque de motivation
  • Shael Han (Wrath of Kings) : non démarré...

Commande :
  • Primarque Horus (old school version) : bien avancé, je devrais avoir fini pour la fin de l'été.

Autres :
  • Peinture boite de transport : en cours... ça avance tranquille selon l'humeur...

Bon, tout ça, c'est ce qui est en cours. Toujours pleins de sujets/projets en attente ou mis en attente sans certitude de remettre le sujet sur la table...

Je ne suis pas prêt de m'ennuyer !

Sinon, un petit message sur la participation de Chestnut Ink au Bananalicious Painting Contest :

par Massive Voodoo

Chestnut Ink est loin de rivaliser avec tout ce beau monde, mais nous ne sommes pas ridicule non plus.